Le patrimoine aidé des bailleurs sociaux

Partager sur :
Ajouter à Mes favoris

Situation du patrimoine social (juillet 2020) et conclusion du diagnostic suite aux visites des résidences en 2019

Le patrimoine social comprend, 3 934 logements sur 76 résidences, avec une augmentation globale de 48 % en 5 ans, soit :

  • 1431 pour la SIDR pour 28 résidences (+33,5%)
  • 994 pour la SEMADER pour 22 résidences (+57%)
  • 815 pour la SHLMR pour 13 résidences (+10%)
  • 479 pour la SEDRE pour 8 résidences (+129%)
  • 105 pour la SODIAC pour 3 résidences
  • 110 pour la SEMAC pour 2 résidences

La part de logements individuels est anecdotique sur la commune ; le parc social est composé de résidences collectives.

Comparativement le parc locatif de logements privés est composé de 58% de logements en résidences collectives.

Il se répartit sur le territoire de la façon suivante :

  • 22 à Dos D’Ane (SIDR) soit moins de 1% (pas de nouvelle résidence)
  • 200 à Pichette (SIDR – SHLMR) soit 5% (pas de nouvelle résidence)
  • 466 à Sainte Thérèse (SIDR- SEMADER) soit 11,8% (2 nouvelles résidences dont une dans l’ancien)
  • 945 à Saint-Laurent (SIDR – SHLMR – SEMADER) soit 24% (1 nouvelle résidence dans l’ancien)
  • 118 à la Rivière des Galets (SIDR – SEDRE) soit 3% (1 nouvelle résidence)
  • 1269 à Moulin Joli (SIDR - SHLMR - SEMADER- SEDRE - SODIAC - SEMAC) soit 32,2% (14 nouvelles résidences)
  • 824 au Centre Ville (SIDR – SHLMR – SEMADER) soit 21% (6 nouvelles résidences)
  • 90 à Ravine à Malheur (SEMADER) soit 2,3% (1 nouvelle résidence)

Soit 25 résidences nouvelles, depuis 2014, essentiellement concentrées sur Moulin Joli et le Centre Ville suivant la programmation de logements aidés dans les 2 ZAC et les orientations de la commune de développement prioritairement dans les bas au plus proche des commodités. La dynamique de livraison de logements sociaux a été la plus élevée sur le territoire du TCO depuis 2013.

La répartition des produits se décompose ainsi :

  • Logement Locatif Très Social LLTS : 29,3%
  • Logement Locatif Social LLS : 59,5%
  • Logement intermédiaire PLS : 10,2%
  • Logement location-accession PSLA : 1%

La répartition de la typologie est la suivante :

  • Logement en T1 : 5,54 %
  • Logement en T2 : 19,52 %
  • Logement en T3 : 36,63 %
  • Logement en T4 : 29,44 %
  • Logement en T5 : 8,34 %
  • Logement en T6 : 0,53 %

Après la visite des résidences du patrimoine social en 2015, les nouvelles visites de 2019, ont permis d’établir un nouveau diagnostic sur 75 résidences qui composent le parc social des 6 bailleurs présents sur notre territoire (1 résidence n’ayant pas été visitée pour cause de travaux).

Entre la livraison de 25 nouvelles résidences et les améliorations apportées sur une partie du parc ancien (diminuant le nombre de résidence en état médiocre), il est constaté une évolution positive de la qualité du parc.

En 5 années, la commune a vu le parc de logement s’accroître avec des produits diversifiés et le développement de l’offre en logements intermédiaires. Le dynamisme de la commune attire d’autres bailleurs avec 2 nouveaux en 2019 et un prochain en 2021. La gestion du parc évolue de façon satisfaisante avec un investissement important des bailleurs et notamment sur le parc ancien. Ceci contribue à donner une image positive des résidences sociales et une attractivité de demandeurs, depuis les autres communes limitrophes. La POSSESSION présente un des taux les plus élevé en croissance annuelle du TCO.

Lors du dernier congrès d’HLM en septembre 2019, pour la première fois depuis 10 ans, les cinq associations nationales des locataires, ont lancé un appel au gouvernement sur la politique du logement. Parmi les 5 revendications, 2 thématiques concernent la gestion du patrimoine, à savoir : l’entretien du parc et le renforcement de la prévention et de la sécurité.

La Ville reste attentive sur l’implication des bailleurs portant sur la programmation des travaux, l’entretien courant, la sécurité et l’accompagnement social de leurs résidents. Elle veille à ce que les résidences et leurs accès répondent bien à la règlementation PMR, en dehors aussi des logements, en impliquant les concepteurs, les constructeurs et les futurs gestionnaires.

La Ville veille, aussi en amont, à ce que les projets répondent à des qualités architecturales empreinte de références patrimoniales locales et à une qualité des aménagements paysagers. Elle porte une attention particulière à la fonctionnalité des aménagements des pièces dans les logements et à l’organisation des espaces communs.

Elle est pilote du Contrat de Ville dans Saint-Laurent, ciblé essentiellement sur les 2 résidences Orion et Frontons (1000 habitants), dans lequel l’exonération de la TFPB permet à la SHLMR de développer des actions pour les locataires et entreprendre des travaux de rénovation.

En 2017, elle a mis en place, à Moulin Joli, dans le LCR des Intemporelles, un centre social qui rayonne au-delà, à Saint-Laurent et Sainte Thérèse (Kaz Fami), point d’écoute des habitants en collaboration avec les bailleurs et les divers partenaires.

De façon générale, la gestion du patrimoine est l’affaire de tous, pour le confort de tous les résidents.

 

Par ailleurs, l’Habitat organise une rencontre annuelle avec les Directeurs Généraux du Patrimoine Social et leurs équipes, en présence de Mme Le Maire et les élus. Pour la dernière session, elles se sont étalées d’octobre 2019 à janvier 2020.

Les échanges constructifs ont permis de présenter de façon générale, le bilan des visites et les attentes de la Ville sur les améliorations à prévoir. Plusieurs thématiques ont été abordées :

  • La gestion du patrimoine
  • La gestion de proximité
  • Le suivi des doléances des locataires
  • Le développement patrimonial  entre 2020 et 2024

Fiches d'identités des résidences

Les fiches présentées ci-après vous renseignent sur l'identité de chaque résidence par quartier. 

 

Localisation des résidences

Dos d'Ane - Pichette - Sainte-Thérèse - Saint-Laurent - Moulin Joli-Rivière des Galets - Centre Ville - Centre Ville-Ravine à Malheur (partie basse) - Ravine à Malheur (partie haute)