Le parcours résidentiel

Partager sur :
Ajouter à Mes favoris

Plusieurs types de logements sont à votre disposition en fonction de vos ressources. Car le logement aidé, ce n'est pas uniquement pour les bénéficiaires des minima sociaux. Beaucoup y ont droit !

Location aidée : beaucoup de foyers concernés

Les différents produits de location (LLTS, LLS et PLS) dépendent de vos revenus et de la composition de votre ménage.

 

                                                               LOCATION AIDÉE - PLAFONDS DE REVENU PAR FOYER - 2018
Catégorie de ménageTrès social (LLTS)Social (LLS)Intermédiaire (PLS)
Personne seule13 705 € (1142 €/mois)18 274 € (1522 €/mois)23 756 € (1979 €/mois)
Couple18 302 € (1525 €/mois)24 403 € (2033 €/mois)31 724 € (2643 €/mois)
Couple avec 2 enfants26 571 € (2214 €/mois)35 428 € (2952 €/mois)46 056 € (3838 €/mois)

 

Accession aidée : des dispositifs de soutien à l'acquisition

La location accession ou l'accession aidée, cela dépend de vos envies et de vos revenus.

 

  • Location accession (PSLA) : c'est une alternative entre la location et l'acquisition. Le bénéficiaire loue le bien pendant 6 ans avant d'acheter, ce qui lui permet d'envisager l'acte d'achat sur du long terme. Les 6 ans écoulés, il fait alors les choix soit d'acheter, soit être relogé dans le parc locatif du bailleur. Les plus : une partie des loyers déjà versés est capitalisée pour l'acquisition, et les mensualités de l'achat sont les m^mes que celles de la location !

 

Les plafonds de revenu annuel en PSLA sont :
un couple : 31 588 € // un couple avec 2 enfants : 40 488 €

 

  • Accession aidée (PTZ+) : ce dispositif de prêts à taux zéro sur 26% du montant du projet est aussi mobilisable dans le parc de logements privés.

Les plafonds de revenu annuel en PTZ+ sont :
un couple : 36 400 € // un couple avec 2 enfants : 52 000 €