Actualités

Partager sur :
Ajouter à Mes favoris

Août 2019 – Les Jardins Partagés de la ville

La démarche de proposition de jardins partagés a débuté dans le Patrimoine social au sein des résidences des bailleurs sociaux, il s’agit des jardins du Patrimoine social. A la demande d’administrés, la Ville a développé la mise à disposition de parcelles communales, en friches, aux habitants riverains, ce sont les Jardins de la Ville. L’îlot sécurisé est découpé en petits lots.

Un autre type de jardin sera prochainement développé, jardin mixte (terrain ville) pour un public spécifique à destination des collégiens en décrochage scolaire et personnes isolées, appelé le Jardin de la persévérance.

L’objectif des jardins est de solidariser la population autour d’une démarche éducative en matière d’agriculture urbaine et un projet de développement économique durable.

Pour cela, l’accompagnement en agro écologie sera mené soit par l’association AGK (An Gren Kouler) soit par l’association ASES (Association Solidaire de l’Economie Sociale).

Le pôle Habitat s'est attaché depuis 2015 à proposer aux bailleurs sociaux la création de jardins au droit de leurs résidences (outre celui qui existait déjà au CDV). Ces jardins sont actifs et accueillent souvent au-delà des locataires, les habitants du quartier comme à la Rivière des Galets.

  • Jardin des merveilles aux Intemporelles à Moulin joli (terrain SIDR ouvert à tous les habitants du secteur)
  • Jardin pédagogique Fleur Jaunes Riviere des Galets  (terrain SEDRE ouvert à tous les habitants du secteur)
  • Jardin partagé à Maison Payet Cœur de Ville (terrain SEMADER 8 familles de Terrain de Sel)
  • Jardin partagé à Ravine Lafleur Ravine à Malheur sous forme de grands bacs.
  • Jardin Frontons avec la SHLMR dans le cadre du contrat de ville.

Le développement des autres jardins concernent :

• Pour les Jardins du Patrimoine social, les projets portent sur les résidences suivantes :

  • Melchior avec la SIDR (Saint Laurent) 
  • St Laurent (Marc Chagall – Saint Laurent) avec la SEMADER 
  • Sirius avec la SIDR (Sainte Thérèse)
  • Grenadine avec la SIDR (Sainte Thérèse)
  • Jardins du Cœur de Ville, au sein des ilots dont l’inauguration a eu lieu le 28 août 2019 avec la SEMADER à destination de tous les habitants des résidences autour. 

• Pour les Jardins de la ville, des terrains de la commune ont été identifiés sur les secteurs de Camp Magloire, Centre-Ville Anchaing, Cap Noir Sainte Thérèse, Ravine à Malheur, et à Saint Laurent.

  • Le Jardin Anchaing a été mis en service en mai 2019 avec la création d’une aire de convivialité ; 20 familles se retrouvent pour cultiver et échanger leur savoir-faire.
  • Le Jardin Camp Magloire sera prochainement proposé aux habitants du quartier.

Pour les autres sites, les études d’aménagements sont en cours.

• Pour le jardin de la persévérance public spécifique, qui se situera en contre bas de l’école André Malraux, le jardin sera proposé, prochainement, également aux habitants du quartier de Saint Laurent.

Si vous êtes intéressés par les jardins, vous pouvez contacter la Direction Proximité au 0262 44 56 60 ou la Direction Habitat au 0262 24 07 49. Nous vous mettrons en relation avec les référents. 

 

Jardin d'Anchaing

Jardin des merveilles

Jardin partagé de Coeur de Ville

Juillet Août 2019 - Visite Patrimoine Social

Dans le cadre de la veille de la gestion du patrimoine social, la Direction Habitat de la Ville de La Possession a commencé en juillet la visite des 79 résidences présentes sur son territoire. Les résidences représentant 3889 logements se répartissant entre les 6 bailleurs sociaux de la façon suivante :

  • SIDR : 29 résidences pour 1331 logements
  • SEMADER : 22 résidences pour 964 logements
  • SHLMR : 15 résidences pour 815 logements
  • SEDRE : 8 résidences pour 464 logements
  • SEMAC : 2 résidences pour 110 logements
  • SODIAC : 3 résidences pour 105 logements

Les visites s’étaleront jusqu’en Octobre 2019.

En 2015, la même démarche avait été entreprise afin de mieux connaître le patrimoine social présent sur la commune avec la participation des bailleurs, de la Direction Proximité, de la Direction Habitat, et les élus de quartier.

Cela a donné lieu à un bilan sur l’état général du bâti (façades, espaces communs…) , des abords (espaces verts, zone de stationnement, présence d’épaves, éclairage…) et de l’accessibilité aux Personne à Mobilité Réduite (place de stationnement dédiée, accès ascenseur et aux étages, cheminement jusqu’au bâtiment).

Des préconisations de travaux et d’amélioration ont été formulées pour offrir un meilleur cadre de vie aux locataires. Ces travaux ont été entrepris dans le cadre du Plan de Programmation d’Investissement des bailleurs en plus des travaux de gros entretien et réparations techniques (changement menuiserie, étanchéité, plomberie, panneaux solaires…).

Depuis lors, en chaque début d’année, les bailleurs présentent à l’Habitat le programme des travaux pour l’année voire pour les années suivantes. C’est l’occasion également de présenter le bilan des travaux réellement réalisés l’année précédente.

En Mars dernier, l’ensemble des locataires du patrimoine social a été sollicité par la Ville par courrier à exprimer leurs doléances d’amélioration ou évolution, soit au niveau de leur logement, soit au niveau de leur résidence. 

Le retour des doléances via la rencontre des médiateurs de quartier ou via une plateforme avec un formulaire en ligne, a donné lieu à environ 200 demandes.

Le suivi du traitement des remontées aux bailleurs est assuré par la Direction Habitat.

La nouvelle campagne de visites des résidences permet, d’une part depuis 4 ans de voir les travaux entrepris par les bailleurs, d’autre part d’identifier les nouvelles améliorations à prévoir.

C’est aussi, le moyen d’échanger directement avec les locataires en présence du bailleur pour la prise en compte de leurs doléances, ou les interroger sue leur satisfaction en tant que locataire et leur relation avec leur bailleur.

A l’issue de ces rencontres, un nouveau diagnostic sera produit accompagné d’un reportage photographique.

Le bilan des visites avec le rappel des préconisations de 2015 voir en cours engagées et les nouvelles préconisations sera diffusé aux bailleurs pour prise en compte dans leur prochaine programmation  de travaux pour 2020 et années suivantes.

La dernière résidence Belvédère, pour cette année 2019, en logement locatif très sociaux (15 avec la SEDRE) sera livrée en Octobre prochain à la Rivière des Galets.

Elle portera  le nombre de résidences du patrimoine social sur notre territoire à 80 résidences. 

 

Adaptabilité du logement pour les personnes à mobilité réduite
Echange avec les locataires

Juillet 2019 – Livraison de la 1ère Résidence Intergénérationnelle LE SECHOIR à Moulin Joli

En Juillet 2018, à l’occasion de la présentation de la résidence Intergénérationnelle, des séniors ont pu découvrir le projet et par la suite s’inscrire à l’Habitat pour être positionnés. (Voir article Juillet 2018)

A partir de la liste des demandeurs, la Direction Habitat a pu proposer à la SODIAC des candidats (59 candidatures) rencontrés en Mars 2019 pour vérifier l’éligibilité et la réelle volonté de se loger dans une telle résidence. En effet, lors des échanges, il est apparu que certaines personnes n’étaient pas prêtes finalement à quitter leur case à terre pour emménager dans un appartement qui de surcroit présentera une surface plus petite et dans lequel tous leurs meubles ne pourraient rentrer.

S’agissant d’une étape importante dans une vie, quelques personnes ont du être accompagnées dans leur réflexion de déménagement soit par un membre de la famille soit par le Service Proximité Séniors  de la Ville. Pour d’autres, déjà locataires du patrimoine social, le logement était devenu trop grand et donc trop cher.

En fonction du montant du loyer et des ressources, des candidats ont été dirigés soit sur un T1bis (9 unités, 40 m²) soit sur un T2 (16 unités, 58 m²) afin de satisfaire au mieux les demandeurs.

Chaque appartement dispose d’une varangue avec une jardinière. La salle de bain est accessible avec une douche à l’italienne ; des barres de maintien seront disposées selon les besoins. Seuls les T3 (8 unités, 68 m²) présentent un toilette séparé de la salle de bain dont la cloison peut être enlevée pour permettre l’accessibilité à une PMR en fauteuil roulant. Cette séparation s’impose car l’occupation de l’appartement concerne deux personnes de la même famille en colocation. C’est le cas de cette résidence qui accueille 8 colocations entre une personne âgée et son fils ou sa fille ou encore 2 sœurs.

Au total, la résidence sénior est occupée ce jour par 18 femmes seules, 7 hommes seuls et 1 couple allant de 60 ans à 92 ans.

Un autre couple a été attributaire d’un T3 en PLS disposant de ressources permettant d’accéder à un logement intermédiaire. Pour cette résidence, les locataires (familles) s’installent au fur et à mesure des attributions. Il reste quelques T4 disponibles.

De façon générale, les candidats ont été proposés par la SODIAC, la Ville, la Préfecture, et el TCO (réservataire ayant garantie l’emprunt pour le projet de la SODIAC). Action Logement a également été sollicitée pour proposer des candidats.

La remise des clés aux locataires de la partie sénior à 100% et aux familles de la partie intermédiaire (1/3) a eu lieu le 2 mai. Ce fut l’occasion d’un bel évènement animé par An Gren Kouler, la Classe Relais du Collège Teixeira Da Motta, le Service Proximité Sénior. Des géraniums ont été offerts  aux résidents par l’architecte M. BOQUEE et le promoteur M. DESSIGOYER. De son coté, la Ville a offert des plantes médicinales pour une plantation collective par les résidents dans les jardinières communes.

Un projet de jardin partagé au centre de la résidence sera animé par An Gren Kouler pour permettre aux familles et aux séniors de se retrouver autour d’un espace de convivialité et d’échange des savoirs faire.

L’association Koud Pous présente dans le local commun résidentiel animera des activités et accompagnera les séniors dans des démarches personnelles. La société «  Je dépanne conciergerie » sera installée également dans un local de la résidence pour aider les résidents en matière de prestation d’aide à domicile ou aide technique (voir dépliant).

Ces prestataires ont été proposés à la SODIAC par le CCAS dans le cadre de ses missions d’accompagnement des personnes âgées. En parallèle, le Service Proximité Sénior de la Ville poursuit l’aide aux séniors pour leur installation et les remontées éventuelles soit de dysfonctionnement dans le logement soit une adaptation supplémentaire à la mobilité réduite.

Par ailleurs, un partenariat entre le CCAS et la Section Bac Pro Esthétique du Lycée de Sainte Marie a permis de mettre en place une cabine bien être au sein de la résidence Le Séchoir. L’Association Koud Pous a pu profiter de cette dynamique bien être pour se faire connaître auprès des résidents.

Impulsé par le CCAS, ces séances bien être se sont clôturées par l’intervention d’une socio esthéticienne autour d’un atelier de « cuisine cosmétique »pour répondre aux doléances des séniors, formulées pendant les soins (prendre soin de soi avec des produits esthétiques fait maison donc moins cher).

Cet atelier se poursuivra par une nouvelle programmation d’ateliers autour de l’auto-maquillage, le modelage des pieds/mains, et l’estime de soi. Le CCAS lancera aussi en étroite collaboration avec l’association Koud Pous des ateliers nutrition du programme atout âge.

La résidence Le Séchoir se situe dans la partie basse de Moulin Joli à proximité de futurs services dont des postes médicaux, essentiels pour les séniors.

Le développement des résidences séniors sur le territoire se poursuivra avec la livraison attendue pour le 1er trimestre 2020 de la résidence SIDR en Centre Ville. Aussi, le Pôle Habitat a déjà recensé des demandeurs intéressés qui attendent la livraison et pour lesquels les dossiers seront soumis à l’étude d’éligibilité par le bailleur.

L’Habitat se tient toujours à la disposition des séniors pour établir leur demande.

 

Lien interview senior le 24 Juin 2019 – CLICANOO

https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2019/06/26/VIDEOS-La-Possession-la-premiere-residence-intergenerationnelle

Catalogue service

Plaquette CJD

 

 

Avril 2019 – Etat des demandes de logements

Le Pôle Habitat de La POSSESSION accueille toujours de plus en plus de demandeurs pour un accompagnement, non seulement pour du logement locatif aidé (LLTS et LLS) ou intermédiaire (PLS) mais aussi pour l’accession-location en vue de devenir propriétaire (PSLA). Le dynamisme de la ville de La POSSESSION attire une population nouvelle ou incite les possessionnais à revoir leur projet résidentiel.

Avec la livraison de plusieurs résidences en 2018 essentiellement au Cœur de Ville, le Pôle Habitat a connu une forte affluence avec de nombreuses demandes satisfaites par une attribution dans le courant de l’année sur ces résidences. Avec la livraison de ces logements au Cœur de Ville, cette affluence se poursuit : les dernières demandes portent sur un souhait des demandeurs d’habiter l’écoquartier.

Voici quelques chiffres clés pour  2018 :

- Nombre de candidats attributaires ayant accepté le logement (après passage en commission) : 337

- Nombre de commissions : 76 auprès des 5 bailleurs SEMADER, SEDRE, SIDR, SHLMR, SODIAC

- Nombre de nouvelles demandes de logement en 2018 : 762 répartis en typologie T1 (5) – T2 (288) – T3 (251) – T4 (144) – T5 (74) dont 163 déjà clôturées  en 2018 (attributions, quelques annulations par les administrés) répartis ainsi T1 (0) – T2 (24) – T3 (65) – T4 (46) – T5 (28)

- Nombre de demandes en cours (2014-2018) : 1270 répartis en typologie T1 (13) – T2 (578) – T3 (371) – T4 (209) – T5 (95) - T6 et + (4)

- Nombre de demandes clôturées entre 2014 et 2018 : 1684 répartis en typologie T1 (5) – T2 (446) – T3 (573) – T4 (471) – T5 (183) - T6 et + (6)

 

Pour information, après 4 mois de réception du public de janvier à avril 2019, nous comptabilisons déjà 315 demandes avec comme répartition en typologie : T1 (1) - T2 (114) - T3 (99) - T4 (70) - T5 (31) dont 22 déjà clôturées en 2019 (attributions, quelques annulations par les administrés répartis ainsi T1 (0) – T2 (5) – T3 (7) – T4 (7) – T5 (3).

 

On constate un accroissement de la demande pour les petits logements (T1/T2) pour des personnes seules ou en couple ; elle représente 46% en 2018 alors qu’elle représentait 40% en  2017 soit une demande toujours en augmentation. Outre les besoins pour personnes âgées pour lesquels des résidences pour les séniors seront livrées en 2019 et 2020, la demande des jeunes célibataires est en augmentation constante : quitter le cocon familial et voler de ses propres ailes ou vivre en couple sont les premières motivations des jeunes.

Durant cette période, 2 résidences ont été livrées à Moulin Joli : OSTINATO (78 LLS) et ADAGIO (32 PLS) de la SEMAC dont 110 logements. Le Pôle Habitat a largement participé à la proposition de candidature lors des commissions concernant ces résidences.

Mars 2019 – Bilan de livraison de résidences en 2018 et Perspectives en 2019

Pour le bilan de l’année 2018 concernant la livraison de résidences sur le territoire de la POSSESSION, le Pôle Habitat de La POSSESSION a participé à la livraison de 5 résidences de logements aidés (soit un total de 194 logements en ZAC et 53 logements hors ZAC) qui sont les suivantes :

·       3 résidences à la ZAC Cœur de Ville : Les Treilles 94 LLS (SEMADER) – Les Lataniers Bleus 62 LLTS (SEMADER) – Les Jasmins 38 PSLA (SEMADER)

·       Hors ZAC, la livraison a porté sur 2 résidences (53 logements) au Centre Ville : Adalie 41 LLTS (SIDR) – Faham (ex Jamblon 2) 12 LLTS (SIDR).

En outre des résidences de logements privés et des Maisons de Ville à la ZAC Cœur de Ville ont été livrées : Liago 42 Logements (ICADE) – Les Poivriers 7 Maisons de Ville (OPALE)

Concernant les Perspectives de 2019, les prévisions de livraisons de logements aidés concerneront 220 logements en ZAC Moulin Joli et au Cœur de Ville :

·       ZAC Moulin Joli :

  • Ostinato 78 LLTS (SEMAC) – Adagio 32 PLS (SEMAC) livrés fin février 2019
  • Résidence Séniors 33 LLTS (SODIAC) associé à 32 PLS (SODIAC)
  • Rivière des Galets : Belvédère 15 LLTS (SEDRE)

·       ZAC Cœur de Ville : Manguiers 30 PLS (OPALE)

Les prévisions de livraisons de logements libres pour l’année 2019 concerneront 161 logements (en fonction de la construction des maisons individuelles) :

·       Moulin Joli : 47 logements dont 26 résidences Tagore (SCCV Grand SUD) et 21 lots libres

·       Centre Ville : 49 logements dont Panorama 38 logements (ICADE) et Les Poivriers 11 Maisons de Ville (OPALE)

·       Hors ZAC : 65 lots libres.

La Ville de la Possession poursuit son développement qui contribue à une forte attractivité de nouveaux habitants.

Novembre et décembre 2018

Depuis plusieurs années, la Ville attendait la livraison de 2 résidences au Centre Ville de la SIDR. Après des difficultés durant la construction de ces 2 opérations, c’est avec soulagement que les locataires impatients ont pu intégrer leur logement. De type LLTS (Logements Locatifs Très Sociaux), les résidences accueillent 12 familles à FAHAM (ex Jamblon 2) rue de la Boulangerie et 45 familles à ADALIE rue Raymond Mondon à Camp Magloire.

Les familles de FAHAM ayant emménagé le 19 décembre ont passé Noël dans les cartons. Les locataires des 2 résidences sont aujourd’hui satisfaits de leur logement ; ils ne regrettent pas d’avoir patienté.

Septembre – Octobre 2018 - Quel avenir pour le développement de la Possession ?

 

La révision générale du Plan Local d’Urbanisme (PLU) a permis de mener une réflexion en profondeur sur ce document qui figera les orientations urbaines du développement de notre territoire.

PLU participatif, les habitants ont été présents soit à l’occasion des visites de terrain « PLU en marchant », soit lors des réunions publiques menées en 2016 et 2017.      A cela s’ajoute la concertation élargie avec les personnes publiques associées (Etat, Région, Département, Chambre de l’Agriculture, ARS, Chambre des Commerces et d’Industrie, Chambre des Métiers TCO, communes limitrophes, Parc National, Office National des Forêts) ce qui a conduit à un projet arrêté en Mars 2018.

Alors que ces mêmes instances ont donné leur avis sur le projet arrêté, c’est au tour des citoyens de s’exprimer à nouveau en consultant les documents dans les mairies annexes, mairie centrale et autres lieux (bureau ONF et écoles) sur Mafate.

A l’occasion de l’enquête publique qui se devait se dérouler du 21 Septembre au  22 octobre et maintenant prolongée au 6 novembre 2018, un registre est mis à disposition pour les avis, une plateforme internet a été mise en place et des courriers peuvent être adressés au Commissaire Enquêteur. Ce dernier peut être rencontré (retrouver les dates de permanences sur la rubrique Ma Ville / PLU sur le site lapossession.re)

Alors que, les Mafatais donnaient leur avis auprès du Commissaire Enquêteur les 24, 25 et 26 septembre à la Nouvelle, Aurère et Grand Place, au même moment deux nouvelles grandes résidences accueillaient de nouveaux locataires ADALIE            (41 LLTS – SIDR) au Camp Magloire et LES LATANIERS BLEUS (62 LLTS – SEMADER) au Cœur de ville.

Le développement du littoral se poursuit pendant que l’avis des Mafatais est recueilli pour le développement de leurs îlets.

Retrouver les modalités de participations et les permanences de l’enquête publique sur le site lapossession.re

 

Juillet 2018 - Des logements en construction pour les Séniors

En ce début de mois, les seniors ont été mis à l’honneur  à l’occasion de la présentation des 2 résidences en cours de construction : une à Moulin Joli la résidence intergénérationnelle de la SODIAC avec 32 logements démarrés en Avril 2017, et une en Centre Ville non loin de l’Eglise la résidence sénior de la SIDR avec 45 logements.

Pour la 1ère résidence, ils y ont planté le 1er arbre un Latanier Rouge et pour la 2ème résidence, ils y ont posé la 1ère pierre, en présence des promoteurs constructeurs, bailleurs, architectes, entreprises, la DEAL, la Vice-Présidente du Département, le Maire et les Elus notamment à l’Habitat et aux Personnes Âgées, ils ont pu avoir connaissance de l’offre qui leur sera proposée avec des T1, T2 et T3.

La résidence de Moulin Joli sera livrée en Mars 2019 et celle du Centre Ville un an après.

Des prospectus ont été distribués pour la 1ère résidence et déjà ils ont émis le souhait de visiter les logements. RDV sera pris dès que le logement témoin sera terminé.

Le Pôle Habitat qui avait déjà une liste des demandes pour ce type de résidence a accueilli depuis lors, de nombreuses nouvelles demandes soit à ce jour une centaine de demandes enregistrées.

S’agissant de logements sociaux pour ces 2 résidences, une offre en logements intermédiaires et privés est programmée au Cœur de Ville pour 2021, avec 110 logements.

A chacun son logement, à chacun son changement de lieu de vie.

De la case à terre à un logement adapté et équipé à la mobilité réduite avec des espaces de convivialité et des services de proximité.

 

 

 


Juin/Juillet 2018 - Coeur de ville

Les habitants de plus en plus nombreux

Les habitants de la résidence les Filaos se sentent moins seuls au Cœur de Ville, arrivés en Octobre 2017, ils ont été suivis par les résidents de Liago (42 logements privés) en mai dernier.

Depuis peu, ils ont de nouveaux voisins avec la résidence les Treilles (94 logement LLS) de la SEMADER arrivés en deux vagues, fin juin et fin juillet, à l’angle des rues Bœuf Mort et Leconte Delisle.

D’autres voisins, depuis le 30 juin, ont reçu les clés de leur logement dont ils deviendront propriétaires sur la résidence les Jasmins (32 logements) de la SEMADER. En location- accession, ils ont préparé leur entrée depuis plusieurs mois : après l’étude de leur éligibilité à ce produit PSLA (accession sociale) et leur solvabilité au vue d’une acquisition d’ici 1 à 5 ans. Le jour de la remise des clés, ils étaient là, prêts, le regard pétillant avec la perspective de devenir propriétaire.

Essentiellement des familles, couples jeunes avec des enfants, une nouvelle vie les attend dans l’éco-quartier qui leur offrira tous les services nécessaires à leur épanouissement. 

 

 

 

Avril 2018 - Aides à l'amélioration de l'habitat

Du nouveau dans le dispositif du Département

Des changements remarquables dans les aides financières à l’amélioration de l’Habitat ont été dévoilés par le Conseil Départemental. Suite au nouveau règlement adapté en Avril 2018, le public ciblé a évolué de façon positive et notamment la priorisation donnée aux personnes âgées dont l’âge prioritaire passe de 65 à 60 ans. Par ailleurs, pour les indivisaires, il ne leur sera plus nécessaire d’avoir l’autorisation des autres indivisaires pour prétendre à une aide du Département. Les autres publics prioritaires sont inchangés : personnes handicapées, familles en sur occupation du logement, personnes en danger (violences ou en situation d’urgence), famille d’accueil d’enfants ou de personnes âgées. 

Pour les locataires ou hébergés à titre gratuit, les conditions de ressources sont comprises entre 13 705€/an pour 1 personne à 35 228€/an pour 6 personnes et plus (sur le revenu fiscal N-2). 

Pour les propriétaires, les conditions de ressources sont comprises entre 23 756€/ an pour 1 personne seule et 61 061€/an pour 6 personnes et plus. 

Pour des revenus inférieurs à 18 000€, il n’est pas demandé à la famille un apport personnel. Pour ceux compris entre 18 000€ et 26 000€, l’apport personnel est de 5% et au-delà de 26 000€ l’apport est de 10%. 

L’aide départemental peut être cumulable avec les aides de la CAF, CGSS ou de la Région dans certains cas, et avec celle de l’Etat pour les personnes de + de 65 ans. 

A ce jour, seuls le Département et la CGSS (pour les retraités) accordent une aide aux personnes non propriétaires de leur logement, la Fondation Abbé-Pierre y contribue aussi. 

Les aides de la Région nouvelle dans le dispositif d’amélioration de l’Habitat et celles de la CAF (pour les allocataires) sont conditionnées par le statut de propriétaire occupant. 

Pour l’Etat, les aides sont accordées aux propriétaires occupants, usufruitiers, copropriétaires et indivisaires. 

Le montant des aides peut aller de 3 000€ maximum pour la CGSS, 5 000€ pour la CAF, 20 000€ pour le Département et la Région. Attention les travaux éligibles sont différents suivants les organismes. 

Les travaux seront à réaliser par des opérateurs agrées tel que PACT REUNION - Sud Habitat Conseil – SPLA Réunion qui étudieront vos besoins en terme de travaux, votre éligibilité, le montant des travaux et votre apport personnel. Pour la CGSS, les aides portant sur l’adaptabilité du logement notamment les sanitaires et salle de bain seront étudiées par un technicien spécialisé accompagné d’un ergothérapeute. Pour la Fondation Abbé-Pierre, une démarche participative est nécessaire pour ce dispositif d’auto réhabilitation accompagnée avec l’aide de la famille et des voisins encadrés par des techniciens formateurs. Ce dispositif a été développé sur la Commune de la POSSESSION dans le cadre du Plan Intercommunal de Lutte contre l’Habitat Indigne (TCO). 

Ce sont 13 familles qui ont bénéficié de ce chantier à Dos d’Âne avec un financement d’une pluralité d’acteur (Etat, Fondation Abbé-Pierre, CAF, TCO, et CCAS de la ville). La fin des chantiers est prévue pour Septembre 2018 ; certaines familles ont terminé d’ores et déjà la réhabilitation de leur habitation et ce avec une grande satisfaction. 

Alors, vous aussi, renseignez vous sur votre éligibilité à un des dispositifs, adaptés à votre situation. Le Pôle Habitat se tient à votre disposition pour vous accompagner et vous orienter. 

Des subventions jusqu'à 14 000 €

La vieillesse, les accidents de la vie, la maladie réduisent parfois l’autonomie des personnes. Ainsi, l’adaptation du lieu de vie est une condition du maintien à domicile et plus largement, du maintien dans une communauté sociale.

La SPL Avenir est une société créée par le Conseil départemental pour son service dont l’objectif est de suivre les demandes d’amélioration de l’habitat. Le montant moyen de la subvention est de 7 000 € et peut exceptionnellement atteindre un plafond de 14 000 € pour les situations les plus critiques. 

Les demandes d’amélioration lourde sont confiées à des opérateurs privés Sica Habitat, Bourbon Bois, Pac Réunion... 

Les aides financières émanent dans les 2 cas du Département et de la SPL. Les aides départementales s’adressent aussi bien à des propriétaires qu’à des locataires (avec accord du propriétaire), elles peuvent être complétées par des aides de l’Etat ou de la Région.

Il existe d’autres financeurs type Région, Etat, CAF qui proposent des aides aux seuls propriétaires occupants ou bailleurs.

Bureau de La Possession :

ZAC Ravine à Marquet - 33 rue Gustave Eiffel - 97419 La Possession

Mail : contact@splar.re

Tél : 0262 97 58 58

Site internet : splar.re

avril - mai 2018

Les jardins partagés, laissez vous tenter

Le jardin des Merveilles de Moulin Joli nous a accueillis le 13 avril 2018 pour l’inauguration de ce nouveau lieu de partage. Une quarantaine de familles a bien investi les lieux et les enfants en sont ravis, les animateurs formateurs d’An Gren Kouler, les jardiniers nous ont émerveillés.

La diversité des cultures, légumes et fruits a été complétée par la plantation ce jour là d’un manguier et d’un pied de longanis. Le jardin des simples s’est enrichi d’une nouvelle plante médicinale le petit baume (dit aussi efferalgan). Mais le jardin n’est pas assez grand, nous ont-ils dit, ils souhaitent un autre terrain.

Cette émulation est aussi visible au jardin de Fleurs Jaunes à la Rivière des Galets où les locataires de la résidence et les habitants du quartier viennent et plantent ensemble. Grâce aux conseils des gramouns et des formateurs d’An Gren Kouler, les familles ont trouvé un autre centre d’intérêt.

Qu’en est-il pour d’autres résidences du patrimoine social ?

Les travaux d’aménagement ont commencé à Fronton (St Laurent). Ceux de Ravine La Fleur (Ravine à Malheur) sont terminés et les habitants du quartier sont invités à s’initier à la permaculture dans des bacs et des bertels dès le mois de juillet.

Les jardins des résidences Melchior et St Laurent (Marc Chagall) seront proposés prochainement aux locataires avec leur complicité pour la mise en œuvre. A Grenadine (Titoulit), un terrain est disponible ; une aubaine pour les résidents. A Sirius (Ste Thérèse), ce sont les habitants qui ont sollicité le bailleur pour créer un jardin. Ils peuvent le partager avec leurs voisins de Cassiopée.

Dans la résidence Mahatma Gandhi (Moulin Joli), à peine inaugurée en Mai 2017, à l’initiative de plusieurs locataires le jardin a été crée depuis quelques mois. Petits et grands s’y retrouvent après l’école, l’éducation des enfants s’y poursuit sous la houlette de leurs parents pour en faire des jardiniers responsables.

Au Cœur de Ville, après le 1er jardin occupé par 8 familles de Terrain de Sel, d’autres jardins seront développés au centre des îlots d’habitations. Celui du premier îlot est en cours de réflexion sur le mode de gestion et d’animation. Les premiers habitants sont là (résidences FILAOS et LIAGO), et d’autres le seront bientôt (résidences TREILLES, JASMINS et LATANIERS BLEUS).

Quelques locataires de la résidence FILAOS ont déjà planté dans l’espace dédié à la résidence. Manioc, piments sont déjà récoltés, là encore les enfants s’initient au jardinage.

L’agriculture urbaine se développera au delà des pieds de résidences, la ville mettra à disposition dans les quartiers des terrains à valoriser en jardin de la ville par les riverains.

Sollicités par des habitants, des terrains ont été identifiés à travers le territoire. Aménagés par la ville avec clôture, portail, compteur d’eau et apport de terre fertiles, les riverains regroupés en association conventionneront avec la Ville pour la gestion du jardin. Ils seront accompagnés par des formateurs animateurs aux techniques de l’agro écologie avec l’Association AN GREN KOULER.

Si votre jardin n’est pas assez grand, si votre varangue déborde déjà de plantations ou pots, si vous n’avez pas encore osé vous adonner aux plaisirs du jardinage, alors n’hésitez plus et contactez la Maison des Associations pour connaître si un jardin de la ville se situe à proximité de votre logement.

En attendant, gardez vos semences lontan.

 

mars 2018

Etat des demandes de logements

Le Pôle Habitat de La POSSESSION accueille de plus en plus de demandeurs pour un accompagnement, non seulement pour du logement locatif aidé (LLTS et LLS) ou intermédiaire (PLS) mais aussi pour l’accession-location en vue de devenir propriétaire (PSLA). Le dynamisme de la ville de La POSSESSION attire une population nouvelle ou incite les Possessionnais à revoir leur projet résidentiel.

Avec la livraison de plusieurs résidences en 2017 essentiellement à Moulin Joli, le Pôle Habitat a connu une forte affluence avec de nombreuses demandes satisfaites par une attribution dans le courant de l’année sur ces résidences. Avec la livraison des logements au Cœur de Ville, cette affluence se poursuit : les dernières demandes portent sur un souhait des demandeurs d’habiter l’écoquartier.  Les commissions d’attribution des logements ont commencé et se poursuivent jusqu’en avril pour les prochaines livraisons.

Voici quelques chiffres pour 2017 :

  • Nombre de candidats attributaires ayant accepté le logement (après passage en commission) : 

    • 324

  • Nombre de commissions d’attribution :

    • 87 auprès des 5 bailleurs SEMADER, SEDRE, SIDR, SHLMR, SODIAC

  • Nombre de nouvelles demandes de logement en 2017 : 

    • 775 répartis en typologie

      T1(8)T3(236)T5(61)
      T2(295)T4(175)

      dont 185 déjà clôturées  en 2017 (attributions, quelques annulations par les administrés) répartis ainsi :

      T1(2)T3(63)T5(17)
      T2(42)T4(61)

  • Nombre de demandes en cours (2014-2017) :

    • 1067 répartis en typologie 

      T1(10)T3(303)T5(88)
      T2(445)T4(214)T6 et + (7)

  • Nombre de demandes clôturées entre 2014 et 2017 :

    • 1176 répartis en typologie 

      T1(4)T3(412)T5(121)
      T2(308)T4(331)T6 et + (3)

Pour information, après 2 mois de réception du public en janvier et février 2018, nous comptabilisons déjà 115 demandes

T1(1)T3(40)T5(8)
T2(46)T4(20)

On constate un accroissement de la demande pour les petits logements (T1/T2) pour des personnes seules ou en couple ; elle représente 40% en 2017 et 42,4% en cours (2014 à février 2018).

Outre les besoins pour personnes âgées pour lesquels des résidences pour les séniors seront livrées en 2019 et 2020, la demande des jeunes célibataires est en augmentation constante : quitter le cocon familial et voler de ses propres ailes ou vivre en couple sont les premières motivations des jeunes.

Les livraisons de logements programmées depuis 3 ou 4 ans ne permettent pas d’offrir suffisamment de petits logements. C’est pourquoi, pour les nouvelles programmations (en vue de livraisons en 2019, 2020,2021), la ville de La POSSESSION est très attentive aux projets proposés par les promoteurs et bailleurs , en privés ou en logements aidés afin de garantir un nombre suffisant avec un minimum de 30 % pour cette typologie.

A chacun son logement, à chacun son projet de vie, le Pôle Habitat vous  accompagne dans vos démarches.

 

février 2018

Le jardin des Merveilles - Moulin Joli

Le jardin partagé de Moulin Joli a ouvert ses portes depuis 1 mois. Dès le lancement, le 26 janvier , une quinzaine de famille y est  entrée pour savoir comment y participer. Un mois après, 30 familles de locataires des résidences alentours se rencontrent, échangent les pelles et les pioches, binent les carreaux à disposition et plantent selon leurs envies, selon leurs lubies : piments, bringelles, tomates et breds, et des bananiers sur les côtés sont déjà plantés. L’espace à compost reçoit les déchets de cuisine qui ne sont plus des déchets mais des ressources pour fabriquer de l’engrais naturel. Bientôt, leur seront distribués des bacs verts individuels (bio seau) pour descendre leurs épluchures au compost général. Un carreau est destiné aux plantes aromatiques et médicinales et un carreau pour les enfants pour s’initier à la permaculture.

Sous les conseils d’Emilie, Jean-Claude, Nathan et  Angèle, les formateurs et animateurs d’An Gren Kouler, ils testeront, ils échangeront, ils partageront. Au-delà de la culture des aliments, ils cultivent leurs relations de bon voisinage. Des idées fusent : les repas partages, les sorties pour découvrir d’autres jardins, …

 Et déjà le règlement intérieur du jardin est rédigé par les jardiniers : pas de pesticides, pas d’élevage de volaille, utilisation raisonnée de l’eau, pas de vente des récoltes…. Ils descendent en fin de journée quand le soleil le permet et retrouvent les formateurs. Le samedi et le dimanche aussi, ils ont la possibilité d’y venir, sous la responsabilité de 2 jardiniers qu’ils ont désignés. Le jardin a aujourd’hui un nom, il s’agit du Jardin des Merveilles. Laissez-vous tentez, ouvrez les portes du jardin et savourez.

 

Janvier 2018

Développement résidentiel de la ville

La ville se construit avec le développement des secteurs de Moulin Joli et du Centre Ville, dans le cadre des grands projets d’aménagement de la Ville (voir rubrique « Ma ville en devenir »).
Après les résidences de logements aidés, de logements privés, de lotissements de maisons individuelles, Moulin Joli dispose encore de parcelles près de l’école Jules Joron sur la première tranche (se renseigner auprès de la SEDRE). Une vingtaine a été vendue en 2017 à des familles notamment primo accédantes et 4 sont en compromis. Des constructions sont en cours, certaines sont déjà habitées, et pour d’autres les permis de construire sont en cours d’instruction.
Une deuxième tranche sera commercialisée par la SEDRE, en juin 2018, pour 28 nouveaux lots.

En sus de projets Ville de La Possession, des promoteurs privés proposent des parcelles notamment à Ravine à Malheur (Grand Natte), à Sainte-Thérèse (Acacia, Héva) et à Pichette (Pré Vert). La Direction Urbanisme en charge de l’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme (permis de construire) a traité 237 dossiers pour l’année 2016 et 210 dossiers pour l’année 2017, répartis dans les lotissements et en diffus.

Vous trouverez dans la rubrique « Urbanisme », les renseignements nécessaires en vue de la conception de votre maison, des conseils au niveau de la pré-instruction de votre projet avec les instructeurs de la Ville et l’architecte du CAUE (Conseils en Architecture, Urbanisme et Environnement)et les modalités de dépôt de votre permis de construire. Gagnez du temps, avec ou sans rendez-vous à la Direction Urbanisme, optimisez votre projet, votre maison rêvée.

Lotissement Jules Joron :

Plan parcellaire

 

décembre 2017 - centre ville

Les congés du bâtiment, bien mérités, à toutes les entreprises qui œuvrent au Cœur de Ville ont débuté le 16 décembre, laissant les grues au repos et la circulation libre chemin Bœuf Mort. Les premiers habitants de Filaos passent leurs premières fêtes de Noël et de la nouvelle année dans leur nouveau logement, livré en octobre dernier.

Leurs futurs voisins arriveront entre mars et mai 2018, avec la livraison de logements aidés : Les Treilles (94 LLS*), Les Lataniers Bleus (62 LLTS*) et Les Jasmins (38 logements en location accession type PSLA). Suivant vos revenus, vous pouvez prétendre à un de ces produits et pour Jasmins devenir propriétaires. Renseignez-vous au Pôle Habitat de La POSSESSION ou à la SEMADER.

Des résidences de logements privés seront livrées durant la même période, Liago 42 logements en collectif et Les Poivriers 18 maisons de ville en cours de construction. Renseignez-vous à la bulle de vente à l’entrée du chemin Bœuf Mort.

Habiter l’éco quartier du Centre-Ville, c’est devenir acteur de la démarche éco citoyenne.
Laissez-vous tenter !

(*LLS : Logements Locatif Social - *LLTS : Logement Locatif Très Social)

Résidence Les Treilles
Résidence Les Treilles
Résidence Les Lataniers bleus
Résidence Les Lataniers bleus
Résidence Les Jasmins
Résidence Les Jasmins
Résidence Liago
Résidence Liago
Résidence Les Poivriers
Résidence Les Poivriers

 

décembre 2017 - camp magloire

Adalie, c’est reparti ! Depuis quelques semaines, le chantier a repris suite à un arrêt technique de plusieurs mois. La construction se poursuit avec l’aménagement des intérieurs des logements. La SIDR proposera ainsi à partir de Mars/Avril 2018, 41 LLTS* du T2 au T5. Des candidats s’étaient déjà manifestés auprès du Pôle Habitat pour prétendre à ces logements. Ainsi, ils seront proposés au bailleur en vue de l’étude de leur dossier avant présentation en commission d’attribution.

Dans la même rue Raymond Mondon, la construction de la résidence privée Turquoise de 12 logements intermédiaires (type PLS), est terminée. Entre deux bâtiments, la résidence s’est faufilée, en lieu et place d’une case créole. Les passants pouvaient apercevoir l’hôte de cette maison au milieu de son jardin, aux multiples variétés de rosiers.

Aujourd’hui, quelques familles aménagent dans leur logement du T2 au T4.

Il reste quelques logements en T3 et T4 à louer ; renseignez-vous au Pôle Habitat de LA POSSESSION ou à l’agence CYTYA en charge de la gestion de la résidence.

(*LLTS : Logement Locatif Très Social)

Résidence Adalie
Résidence Adalie
Résidence Turquoise
Résidence Turquoise

 

décembre 2017 - moulin joli

Livraison de Grande Gaulette

Nombreuses sont les familles qui attendaient la livraison de la Grande Gaulette (90 LLS* SEDRE), à l’entrée de l’avenue de la Palestine, non loin du collège Texeira Da Motta. Début décembre, les familles ont emménagé dans leur logement spacieux et lumineux avec de belles varangues ou des jardins privatifs. Les logements sont répartis sur 4 bâtiments avec des entrées, par portail, différenciées par bâtiment.

Le choix des paysagistes s’est porté sur des alignements de palmiers type Paul et Virginie et une multitude de plantes grimpantes. Un espace de jeux permet aux parents depuis leur varangue de certains appartements de jeter un coup d’œil sur leurs marmailles, en toute sécurité.

Résidence conviviale, à n’en pas douter, elle dispose le long de l’avenue de LA PALESTINE, de locaux commerciaux pour y accueillir prochainement une pharmacie et un pôle médical.

Les aménagements récents le long de l’avenue de LA PALESTINE, entre les 2 ronds-points, procurent un confort pour le cheminement des piétons. Cette allée plantée, le long d’un large trottoir, offre une déambulation en toute sécurité pour accéder à la résidence et aux commerces.

Ainsi, le quartier bas de Moulin Joli, avec les deux dernières résidences livrées, Key Largo de la SEMADER et celle-ci Grande Gaulette de la SEDRE, offre un large choix de logements aidés.

Les membres de la Commission Communale d’Accessibilité ont visité la résidence quelques jours avant l’arrivée des résidents. Il a été constaté aussi bien pour l’intérieur des logements que pour les espaces communs (parking, escaliers, cheminements piétons…) que la résidence respectait les règles d’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite.

Résidence Grande Gaulette
Résidence Grande Gaulette
Résidence Grande Gaulette
Résidence Grande Gaulette

Livraison de Mahatma Gandhi

Le 12 décembre, le ruban a été coupé pour inaugurer la résidence Mahatma Gandhi de la SEDRE avec ses 31 LLS* (derrière le Centre de Dialyse). Les enfants et les officiels dont Mme Le Maire et la présidente de la SEDRE Mme LATCHIMY se sont transformés en jardiniers, le temps de planter un Bois de Pintade, offert par la ville, issu de la pépinière communale. Ainsi, cette essence endémique de la Réunion complète les autres essences endémiques présentes dans l’espace commun paysager de la résidence. Les agents du Cadre de Vie avaient bien préparé le terrain…

Une résidente a fait visiter son logement, aménagé avec beaucoup de goût. Elle a également bien investi son jardin an plantant plusieurs essences arbustives. Les habitants sont satisfaits de leur logement et de la quiétude de leur environnement.

(*LLS : Logement Locatif Social)

Résidence Mahatma Gandhi
Résidence Mahatma Gandhi
Résidence Mahatma Gandhi (jardin)
Résidence Mahatma Gandhi (jardin)

 

Novembre 2017 - Moulin joli

Key Largo, résidence de 90 LLS*, accueille depuis le 6 novembre ses résidents. Du T1 au T5, les familles se sont appropriées leur logement. Une résidence toute en couleur, avec des espaces communs généreux et lumineux. Pour certains rez-de-chaussée, les habitants ont tout loisir pour aménager leur jardin, un bel espace de vie qui agrémentera leur logement.

Le local commun de la résidence est disponible pour les associations en lien avec le Centre Social pour proposer des activités. An Gren Kouler signataire de la convention avec la ville et la SIDR pour la gestion et l’animation du futur jardin partagé, y disposera d’un espace pour entreposer le matériel de jardinage. Rendez-vous à la rentrée, pour une réunion de concertation avec les habitants du secteur de toutes les résidences des différents bailleurs.

En attendant, un jardin verdoyant d’agrément offre un lieu de rencontre. A l’ombre du Tamarin de l’Inde, conservé dans l’enceinte de ce jardin, les secrets seront bien gardés.

Il reste quelques logements en T3, T4 et T5 à louer ; renseignez-vous au Pôle Habitat de La Possession ou à la SEMADER.

(*LLS : Logement Locatif Social)

 

Résidence Key Largo
Résidence Key Largo
Le jardin de la résidence Key Largo
Le jardin de la résidence Key Largo

 

Octobre 2017 - centre-ville

Après le lancement de la Smart City une semaine plus tôt, les premiers habitants de l’écoquartier du Cœur de ville sont arrivés. Le 3 octobre, la Semader avec la Ville de La Possession accueillaient les premiers écocitoyens de la résidence Filaos. Le long du mail tropical, les 30 familles peuvent d’ores et déjà déambuler le long de la grande promenade plantée et profiter de l’aire de jeux. Enchantés par leur logement lumineux et un espace commun verdoyant, les parents aménagent leur intérieur pendant que les enfants font connaissance avec de nouveaux camarades de jeux. Dans 2 ans, ils pourront aller à pied, par le mail tropical dans leur future école. Bienvenue aux nouveaux habitants du Centre Ville.

Résidence Filaos
Résidence Filaos

 

Octobre 2017 - Moulin joli

Après la livraison en juillet/août 2016 des résidences locatives SIDR/ADOMIA Cadence (50), Constance (58), Tempo (61) logements aidés et intermédiaires, Cap Ouest SODIAC (40) et Bois de Demoiselle SEDRE (48), a suivi la livraison de Grand Macoua SEDRE (81) en début d’année 2017. Depuis mai 2017, 2 nouvelles résidences Mahatma Gandhi SEDRE (31) et les Temps Modernes (30) SHLMR ont accueilli les nouveaux habitants de Moulin Joli. Cette dernière a été inaugurée le 18 octobre 2017 avec la plantation d’un Bois Joli Cœur offert par la Ville.

Dans quelques semaines, sera inaugurée la résidence Mahatma Gandhi ; ce sera l’occasion d’échanger avec les résidents et de leur demander comment ils se sentent dans leur nouveau logement.

C’est parti pour Key Largo Semader (90) et Grande Gaulette Sedre (95), les premières attributions de logements ont commencé. Les attributaires ont déjà visité leur logement. Ceux de Key largo emménageront à partir du 6 novembre prochain et ceux de Grande gaulette suivront quelques semaines après. Suivant vos ressources, vous pouvez prétendre à ces logements de qualité avec de grandes varangues. Plutôt pour les actifs, vous trouverez ici une alternative par le logement aidé. L’accès à ces logements est analysé au regard de vos plafonds de revenus annuels.

Exemples : 
Pour un couple avec 1 enfant, vos revenus annuels doivent être compris entre 21 800 € et 29 067 € Pour un couple avec 2 enfants, vos revenus annuels doivent être compris entre 26 318 € et 35 091 €. Renseignez-vous auprès des 2 bailleurs ou au Pôle Habitat. 

Résidence Tempo
Résidence Tempo
Résidence Cap Ouest
Résidence Cap Ouest
Résidence Bois de Demoiselle
Résidence Bois de Demoiselle
Résidence Grand Macoua
Résidence Grand Macoua
Résidence Grande Gaulette
Résidence Grande Gaulette
Résidence Les Temps Modernes
Résidence Les Temps Modernes
Résidence Key Largo
Résidence Key Largo
Résidence Cadence
Résidence Cadence

 

Septembre 2017 - Lutte contre l'habitat indigne à dos d'âne

Dans le cadre du Plan de Lutte contre l’Habitat Indigne piloté par le TCO et financé par un partenariat Etat/CAF/Fondation Abbé Pierre/TCO/CCAS, la Ville de La Possession accompagnée du TCO et des Compagnons Bâtisseurs, a accueilli une délégation de Mayotte, élus et DGS de Mamoudzou et Dembéni, regroupées au sein de l’Agglomération de la CADEMA, à l’occasion de leur passage à La Réunion.

Quatorze foyers bénéficient du dispositif d’Auto réhabilitation Accompagné à Dos D’Ane. Certains chantiers démarrés fin 2016 sont maintenant terminés. Les occupants sont ravis de la transformation de leur maison. Ce dispositif destiné aux indivisaires et occupants sans titre non éligibles ou difficilement, aux aides de droit commun à l’amélioration, peuvent ainsi sortir de l’indécence. 

M.BRENUS était enchanté de nous recevoir dans son logement en cours de réhabilitation. Formé et aidé par les techniciens des Compagnons Bâtisseurs et quelques jeunes en service civique, il a isolé les murs, installé les faux plafonds, repris l’électricité, il apprend maintenant à poser le carrelage. Autodidacte, il a déjà prouvé ses talents artistiques avec la création de cases miniatures en bois.

Les représentants de la CADEMA très intéressés par la démarche d’Auto Réhabilitation Accompagnée, ont déjà pris les contacts des Compagnons Bâtisseurs pour étudier ce dispositif sur leur territoire qui semble-t-il mériterait aussi ce type d’accompagnement où l’entraide familiale y est plutôt courante.

 

aout 2017 - Sainte-therese

Le quartier de Titoulit s’agrandit avec Grenadine et Corossol, 2 ensembles immobiliers aux noms fruités ont été inaugurés en août 2017. Les résidents locataires SIDR pour Grenadine et les nouveaux propriétaires en accession aidé (Prêt à Taux Zéro) de Corossol (SIDR/ADOMIA) se sont installés depuis quelques mois (avril/mai). Avec une vue imprenable, ils jouissent d’une tranquillité dans des espaces verts généreusement aménagés. A l’occasion de l’inauguration, un latanier rouge (espèce endémique de la Réunion) offert par la Ville a été planté avec les enfants. Animée par les percussionnistes d’ An Gren Kouler, cette rencontre avec la visite de logements de résidents bien accueillants, clôt deux opérations de 137 logements locatifs et de 29 logements d’accession aidée.

Résidence Grenadine
Résidence Grenadine
Résidence Corossol
Résidence Corossol

juin 2017

En 2016, nous avons livré 275 logements locatifs avec 5 résidences à Moulin Joli (Constance, Cadence, Tempo, Cap Ouest, Bois de demoiselle) et 1 à Ravine à Malheur (Salangane).

Pour ce premier semestre 2017, près de 280 logements locatifs ont été livrés :

En mars/avril, à Moulin Joli (142 logements) résidences Grand Macoua, Temps Modernes, Mahatma Gandhi.
En avril/mai, à Titoulit/Ste Thérèse, une nouvelle résidence Grenadine de 137 logements locatifs et un ensemble de maisons individuelles commercialisé par ADOMIA/SIDR l'opération Corossol. Il reste des villas T4 (185 000 à 198 000€) et 1 T5 (238 000€) accessibles avec le dispositif PTZ.
Au dernier trimestre 2017, 3 résidences seront livrées (LLS - logement locatif social) dont 2 à Moulin Joli (Key Largo en contre bas du club de tennis et Grande Gaulette derrière le restaurant Chez Jacky) et 1 au Centre-Ville (Cœur de Ville - Filaos visible depuis le chemin Bœuf Mort).

La Direction Habitat se tient à votre disposition pour vous renseigner sur ces logements livrables avant la fin de l'année et vous positionner comme candidat pour les commissions d'attribution auprès des bailleurs.

Vous trouverez dans la fiche « Le parcours résidentiel » le descriptif des produits (LLS et PTZ) pour connaître votre éligibilité.

Soyez parmi les 1ers habitants de l’éco quartier du Cœur de Ville de La POSSESSION. La résidence Filaos offre des logements aidés du T2 au T5 pour des loyers allant de 463 € pour un T2 (54 m2) à 847 € pour un T5 (98 m2) – Vérifiez vos conditions de plafond de ressources. Un jardin partagé sera à votre disposition en pied d’immeuble. Devenez acteur de votre éco quartier.