STOP A LA DENGUE : ensemble ayons les bons gestes !

Partager sur :
Ajouter à Mes favoris

La dengue est une maladie transmise par les moustiques. La mobilisation de tous est nécessaire pour éviter une épidémie de grande ampleur. Aussi, la Préfecture de La Réunion et l’ARS rappellent à la population l’importance de mettre en œuvre les recommandations pour lutter contre les moustiques.

  • Se protéger des piqûres (répulsifs, vêtements longs) et protéger son entourage.
  • Éliminer les lieux où les larves se développent et vider tout ce qui peut contenir de l’eau.
  • Consulter immédiatement un médecin, en cas de forte fièvre, douleurs articulaires, maux de tête, grande fatigue.

Agissons ensemble pour lutter contre les moustiques :

Se protéger des piqûres de moustiques

  • Utiliser des répulsifs et des vêtements imprégnés d’insecticides.

  • Porter des vêtements clairs et couvrants (manches longues, pantalons, chaussures fermées).

  • Utiliser une moustiquaire pour les nourrissons et les personnes alitées en journée.

  • Dans les habitations : utiliser des diffuseurs électriques, moustiquaires aux fenêtres…

Zoom sur les mesures de protection contre les piqures de moustiques

 

LES MESURES QUI PROTEGENT

  • les répulsifs cutanés
  • les vêtements imprégnés par spray ou trempage dans une solution insecticide (perméthrine)
  • les moustiquaires sur les berceaux et les poussettes des jeunes enfants
  • en mesure d’appoint : les diffuseurs électriques, les raquettes électriques…
  • la pulvérisation dans la maison de « bombes » insecticides (disponibles dans le commerce).
  • la climatisation, la ventilation
  • l’utilisation de serpentin fumigène (à réserver exclusivement en extérieur)
  • les bracelets anti-insectes
  • les huiles essentielles dont la durée d’efficacité, généralement inférieure à 20 minutes, est insuffisante
  • les appareils sonores à ultrasons, la vitamine B1, l’homéopathie,…
  • les rubans, papiers et autocollants gluants sans insecticide…

LES MESURES QUI PROTEGENT MOINS

  • la pulvérisation dans la maison de « bombes » insecticides (disponibles dans le commerce).
  • la climatisation, la ventilation
  • l’utilisation de serpentin fumigène (à réserver exclusivement en extérieur)

LES MESURES QUI NE PROTEGENT PAS

  • les bracelets anti-insectes
  • les huiles essentielles dont la durée d’efficacité, généralement inférieure à 20 minutes, est insuffisante
  • les appareils sonores à ultrasons, la vitamine B1, l’homéopathie,…
  • les rubans, papiers et autocollants gluants sans insecticide

Eliminer et jeter tout ce qui peut contenir de l’eau pour empêcher les larves de se reproduire

Les moustiques se multiplient en pondant leurs œufs dans des récipients et objets contenant de l’eau situés autour de la maison. Pour lutter contre les moustiques, il faut supprimer les gîtes larvaires ou les vider toutes les semaines.