Vanessa Miranville, Maire de La Possession

Partager sur :
Ajouter à Mes favoris

Découvrez son discours d'investiture sur « La méthode et le modèle Possessionnais »

Depuis 20 ans que je suis entrée en politique, puisque j’ai commencé mon engagement dans la politique dès l’âge de 15 ans, puis dans la vie active ma grande interrogation a toujours été de trouver des solutions aux problèmes, vous comprendrez alors pourquoi je suis devenue professeur de mathématiques.

 

Je me suis ainsi rendue compte qu’il était bien plus important de résoudre non pas des équations abstraites à 10 inconnues, mais les problèmes de la vie réelle : comment aider concrètement ceux qui sont les plus vulnérables? Comment sauver cette planète ?
J’ai alors découvert cette citation : « Si tu veux résoudre des problèmes jamais résolus, alors fais quelque chose qui n’a jamais été fait ,  je n'ai eu de cesse depuis 20 ans d'appliquer cette maxime.
On regarde, on fait le bilan et s'il le faut, on ajuste et si ça ne va pas encore, on recommence et on recommence et on recommence sans relâche jusqu’à en venir à bout du problème
Trois mots pour décrire notre méthode : agilité, pragmatisme et créativité.


Agilité car notre devoir de responsable politique est de s’adapter au contexte ; nous avons pu remettre d’aplomb les finances communales qui étaient vraiment affaiblies en 2014, mais aussi s’adapter en temps de crise comme nous le vivons actuellement; tout en gardant à l’esprit le cap à tenir. 


Pragmatisme car notre devoir de responsable politique est d’être non pas dans les grands discours mais dans l’action de terrain qui prend en compte la réalité, ici et maintenant. Du concret et de l'action, qui au quotidien améliore la vie des citoyens.


Créativité car notre devoir de responsable politique est d’innover pour trouver les solutions adaptées à notre territoire dans toutes ses spécificités, adaptées à tous nos citoyens et notamment aux plus vulnérables (de nos enfants à nos séniors), dans un équilibre entre maintenant et demain voire après demain car nous le devons à nos enfants !

 

Une gestion éthique :

 

Mais le pragmatisme peut amener à basculer « du côté obscur » s’il n’est pas guidé par des valeurs fortes : la moralité, l’éthique sont les étoiles qui permettent à notre navire de toujours garder le cap.

Je suis fière et honorée de voir qu’à travers nous, l’honnêteté triomphe.

Nous avons une ligne de conduite toujours claire : La vérité peut toujours être dite, si on y ajoute la bienveillance nécessaire.

La dignité humaine ne s’achète pas, elle est bien trop précieuse pour cela.

Nous souhaitons continuer d’incarner chaque jour, dans chaque prise de décision, ces valeurs fortes de moralité, d’équité, de transparence, de responsabilité et de sobriété : tout ce qui fonde le sens profond de l’intérêt commun.

 

 

Ville durable et citoyenne :

 

Le résultat de tout cela : nous avons créé un modèle à la Possession.

 

Nous avons fait de la Possession la 1ère ville durable de La Réunion. Durable car nous avons répondu au mieux aux attentes et besoins d’aujourd’hui tout en anticipant ceux dans 10 ans- 20 ans : besoins en eau, déplacements écologiques, logements, emplois, commerces, équipements, activités de loisirs, espaces de nature, alimentation saine, lien social …

Car en effet lorsque nous construisons un réseau d’eau ou de déplacement en prenant en compte l’émergence des deux centralités que sont  Moulin Joli et Cœur de Ville, nous construisons une ville durable. Lorsque nous préservons à travers un plan d'urbanisme les espaces naturels, les espaces agricoles, qu'on crée les jardins de la Ville, des infrastructures et des équipements de loisirs, d’eau afin d’avoir des espaces de respiration et d’alimentation saine, des commerces, de l'emploi, on s'assure aujourd'hui et on prépare demain et c'est ça une ville durable !
Les bases du modèle sont solides, et nous sommes prêts à l’étoffer.

 

Cela n’a été possible que grâce à la participation des citoyens depuis les enfants à travers par exemple la mise en place du Conseil Municipal des enfants jusqu’aux séniors ; ils sont tous intervenus d'une façon ou d'une autre. Cette participation citoyenne pour nous est notre ADN !

 

Chaque avis, chaque action citoyenne vient enrichir l’édifice commun.

J'ai des images de petits enfants en train de planter, il n'y a pas de plus belle image qu'un enfant en train de planter un arbre, parce qu'il est en train de planter non seulement l'avenir de la nature dans sa ville mais il est en train de planter dans son propre cœur le sens de l'intérêt général. Le sens de projeter l’avenir et de construire aujourd’hui quelque chose qui va tourner pour demain pour lui-même, mais surtout pour ceux qui viendront encore après lui.

 Cette participation citoyenne est le moteur indispensable d’une transformation réussie pour une ville comme la Possession, une île comme la Réunion.

 


Comment avons-nous tous ensemble réalisé cette œuvre collective?

 

Tout simplement, poussés par la chose la plus simple, la plus naturelle et la plus authentique qui existe : l’Amour.
De l’Amour envers notre ville, nos concitoyens avec :

- des enfants ayant le sourire sur leur visage dans les écoles chaque jour parce qu'on leur donne une alimentation saine parce qu'ils font de l'activité qui les épanouissent

- des séniors heureux sur les stades sportifs de la ville,

- des familles heureuses de se promener sur les voies douces aménagées et écologiques,

-des actions collectives chaque jour pour améliorer le quotidien de tous !


L’Amour déplace des montagnes, au début il donne de l’enthousiasme et de la passion, ensuite face aux défis et aux obstacles, le vrai Amour donne surtout la force, la persévérance, la résilience pour continuer à avancer dans la tempête.

Et nous avons tenu bon car nous sommes une équipe soudée par cet amour commun de notre ville ; cet amour nous l'avons, nous le conservons, nous le faisons même grandir.

 

Traditionnellement, la bonne santé d’une ville ou d’un pays se mesure à sa bonne santé financière :  on parle souvent à l’échelle d’un pays du PNB (Produit National Brut). Mais pour nous ce n’est qu’un des indicateurs. En fait, le principal indicateur doit être le BLB (Bonheur Local Brut) : Nous avons l’ambition de faire de la Possession la ville avec le BLB le plus élevé possible et étendre le modèle Possessionnais. C’est ce bonheur local que nous devons entretenir, enrichir chaque jour en tant qu’élu en tant que citoyen ; cet objectif, nous ne pouvons l’atteindre qu’avec vous tous..

 

Je conclurai en disant qu’aujourd'hui, je suis vraiment émue, vraiment honorée de voir que ce modèle qu’il a été si délicat de construire tous ensemble, vous l'avez plébiscité ce dimanche, vous l'avez validé avec force avec conviction. Nous voulons et nous irons encore plus loin dans la construction de ce modèle dans son extension. Il nous appartient tous ensemble d’écrire la Possession d’après, la Réunion d’après.
Osons faire nôtre ! « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »citation de Marc Twain.