Confinement obligatoire pour les personnes à vulnérabilité particulière

Partager sur :
Ajouter à Mes favoris

Dans le cadre du renforcement des mesures visant à prévenir la propagation du virus le Haut Conseil de la Santé Publique a rendu un établissement des critères de vulnérabilité particuliers.

Dans le cadre du renforcement des mesures visant à prévenir la propagation du virus le Haut Conseil de la Santé Publique a rendu un établissement des critères de vulnérabilité particuliers :


- Femmes enceintes
- Maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique…)
- Insuffisances respiratoires chroniques
- Mucoviscidoses
- Insuffisances cardiaques toutes causes
- Maladies des coronaires
- Antécédents d’AVC
- Hypertension artérielle
- Insuffisance rénale chronique dialysée
- Diabète de type 1 insulinodépendant et diabète de type 2
- Maladie hépatique chronique avec cirrhose
- Obésité avec un IMC (indice de masse corporelle) > = 40


Les personnes avec une immunodépression :


- Pathologie cancéreuse et hématologique, transplantation d’organe et de cellules souches hématopoïétiques
- Maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur
- Personnes infectées par le VIH


Conformément aux décisions gouvernementales ces personnes doivent impérativement rester à leur domicile, en arrêt de travail, si aucune solution de télétravail n’est envisageable.