L'aide social (CCAS)

Partager sur :
Ajouter à Mes favoris

Le CCAS

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de La Possession est un établissement public prêt à aider les familles et personnes dans le besoin, dans des démarches de prévention et développement sociale.

Le CCAS est là pour soutenir les actions pour les familles dans la précarité, de la petite enfance aux personnes agées, handicapées. Il lutte contre les exclusions, et analyser les besoins sociaux de l'ensemble de la population.

les missions du ccas

  • Le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune en étroite liaison avec les institutions publiques ou privées (article 137 du CASF)
  • Le CCAS a pour obligation de procéder à la domiciliation des sans-abris et d’instruire l’aide sociale légale
  • Le CCAS procède annuellement à l’analyse des besoins sociaux de l’ensemble de la population pour orienter ses actions (décret du 6/4/1995)
  • Le CCAS peut créer et gérer des services ou établissements à caractère social ou médico-social (convivialité au domicile des seniors, crèches…)
  • Le CCAS intervient dans le cadre de prestations en espèces remboursables ou non, et de prestations en nature
  • Le CCAS recherche les réponses possibles en partenariat avec les acteurs locaux, les associations et les politiques publiques
  • Il est intégré à des réseaux départementaux (UDCCAS) et nationaux (UNCCAS / ANCCAS)

les trois principes

  • La spécialité territoriale : le CCAS ne peut intervenir qu’au bénéfice des personnes résidant dans la commune
  • La spécialité matérielle : le CCAS ne peut intervenir que dans le cadre d’actions à caractère social
  • L’égalité de traitement : toutes les personnes placées dans des situations objectivement identiques ont droit à la même aide de la collectivité.

L’aide sociale facultative présente un caractère subsidiaire : elle intervient en dernier ressort, seulement après que le demandeur ait épuisé toutes les autres possibilités d’aides légales ou extra-légales.

le ccas au coeur d'un réseau

 

l'organisation du ccas

Pour répondre à l'ensemble de ses missions, le CCAS de La Possession est organisé en 3 pôles :

  • Le Pôle Solidarités
  • Le Pôle Autonomie et Santé
  • Le Pôle Petite Enfance

Le Pôle Solidarités

3 volets :

1- L'aide sociale légale

  • La procédure de domiciliation (L123-5 et L131-1 CASF)
  • Participation à l'instruction de demandes d'aide sociale légale

Le CCAS participe à l'instruction des demandes d'aide sociale et les transmet aux collectivités concernées (ex : Département, CGSS...)

2- L'aide sociale facultative

Elle est décidée par le Conseil d'Administration du CCAS en fonction des besoins de la population.

L’aide sociale s’adresse à toutes les catégories de population (jeunes, familles, personnes handicapées, personnes âgées, en situation de précarité) au moyen de prestations financières ou en nature adaptées à chaque situation.

Aides décidées par le CA :

Type d'aideMode d'attributionParticipation du CCAS
AlimentaireCAPRemis au bénéficiaire
Impayé en eauChèque eau30€ à 210€
Impayé en électricitéChèque Energie30€ à 210€
Branchement eau/égout EDF

Financière

300€
Frais d'obsèquesFinancière300€ + 200€ location
Frais de transportTicket bus kar'ouest
Service convivialitéVisite par agent CCASTous les 15 j/atelier bien-être/lecture/aide administrative
Adhésion associativeChèque associatif50€/personne
Enlèvement des déchets chez les personnes vulnérablesEvacuation de déchets, élagage, nettoyageVia le service Cadre de Vie de la Commune

Prêts "Coup de pouce" :

Type d'aideMode d'attributionParticipation du CCAS
Avance remboursableFinancière : retrait TP500€ maximum remboursable sur 10 mois maximum
Partenariat pour les personnes exclues des prêts traditionnels
Micro-crédit avec une banqueEmploi et mobilité/Logement/Famille/Equipement/Santé

- Taux : entre 4 et 5%

- Montant du prêt : entre 300 et 3000€

- Remboursement : de 3 à 36 mois

Dispositif d'aides économie d'énergie

Partenariat SPL Energie Réunion

Type d'aideMode d'attributionIntervention
Dispositif SLIME (Service Local d'Intervention pour La Maîtrise de l'Energie)

Diagnostic de l'habitat

par Energie Réunion

Equipement remis lors de la visite/Rapport de visite transmis aux famille/Orientation des foyers
Eco solidaireEquipement d'un chauffe eau solaireInstallation d'un chauffe eau solaire

3- Le développement social local et les actions collectives

Quelques exemples :

  • Journée du 8 mars
  • Atelier d’expression féminin (autoportrait) – Prix national de l’innovation sociale 2017
  • Noël Solidaire
  • Lutte contre les violences faites aux femmes

Des actions autour de la lutte contre l'illettrisme et l'aide à la parentalité.

Le Pôle Autonomie et Santé

3 volets :

1- Maintien à domicile

Le service convivialité

  • Intervention à domicile tous les 10/15 jours chez un même bénéficiaire (63 usagers au total – personnes âgées ou handicapées, isolées)
  • Discussion, atelier jeux, ateliers bien-être, accompagnement administratif…
  • Atelier collectif et sportif 2 fois par semaine
  • 3 auxiliaires de vie sociale

2- Santé

  • Des actions de prévention

    • Dépistage sur le marché forain
    • Marche contre le diabète
    • Atelier prévention en direction des seniors (mémoire / habitat / nutrition / mobilité)

  • Un Contrat Local de Santé avec 56 actions et de nombreux partenaires

    • Un partenariat avec les acteurs de santé
    • Des actions basées sur un diagnostic partagé
    • Conseil Local Santé Mentale en cours d’installation (3e outremer)

  • Accompagnement des malades alcooliques

    • Intervention avec les partenaires
    • Impulsion d’une dynamique départementale
    • Sensibilisation sur le terrain

3- Handicap

  • Participation à la commission Accessibilité
  • Mise à disposition des associations d’un fourgon adapté aux personnes à mobilité réduite
  • A développer : un accompagnement global en articulation avec l’ensemble des acteurs

Le Pôle Petite Enfance

4 structures d’accueil de la petite enfance (140 places d’accueil) :

  • ZARLOR (Centre de l’Enfance – Saint-Laurent)
  • LOUKASIET (Centre de l’Enfance – Saint-Laurent)
  • ILE AUX ENFANTS (Camp Magloire)
  • RAISIN MARINE (Centre-ville)

1 Relai Assistantes Maternelles (RAM)

1 Lieu d’Accueil Enfants-Parents (LAEP)

Et la coordination de l’accueil Petite Enfance sur le territoire en lien avec la CAF, la commune et les acteurs privés.

Horaires :

  • Du lundi au jeudi : De 8h30 à 16h
  • Le vendredi : De 8h30 à 15h

Contacts :

Accueil physique : 9 bis rue Leconte de Lisle

Adresse postale :
BP 92 rue Waldeck Rochet
97 419  La Possession

Tél : 0262 71 10 90

Mail : ccas(at)lapossession.re  

Prix national de l’innovation sociale locale 2017

Le CCAS de La Possession a reçu le Prix de l’innovation sociale locale 2017.
Organisé par l’UNCCAS, ce prix récompense les initiatives originales ou exemplaires, tant sur le fond que sur l’ingénierie de projet, qui gagnent à être valorisées.

Trois thématiques retenues cette année, en lien avec l’actualité des CCAS/CIAS et d’après les propositions des adhérents sont :

  • Finances et organisation du CCAS/CIAS
  • Culture et action sociale locale
  • Accès, usages et recours aux nouvelles technologies

Le CCAS de La Possession a été récompensé dans la catégorie Culture et action sociale locale, avec le projet « Elles se racontent en couleurs ».

Vecteur de savoirs, de bien-être, d’ouverture sur le monde et sur les autres, l’accès à la culture fait partie des droits mentionnés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme : « Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts… ».

Le Kaddy Solidaire

Qu’est-ce que l’épicerie Kaddy Solidaire ?


Cette association a pour but de préserver et restaurer la sécurité alimentaire des populations en difficultés, sous forme de don de colis alimentaire. D’exercer une activité économique par la vente de denrées alimentaire via l’épicerie solidaire.

Pour qui ?
Uniquement aux familles avec des critères d’accessibilités bien définis :

  • Les personnes en situation détresse moral ou physique
  • Les minima sociaux
  • Les chômeurs, handicapés et malades.
  • Les préretraités et retraités
  • Les Jeunes
  • Les sans domiciles fixes (distribution repas chaud)

Les autres actions d’une épicerie solidaire.
L’aide alimentaire n’est pas l’objectif unique ni même principal des épiceries. Elles s’inscrivent dans un objectif global d’accompagnement des familles, d’autonomisation et de redynamisation.

Comment ?
Organiser des manifestations de bienfaisance et de soutien aux œuvres caritatives. Et plus généralement, à toutes opérations pouvant se rattacher directement ou indirectement à l’objet social. Ces initiatives ont pour but de développer l’autonomie des personnes, de valoriser leurs ressources et capacités, de créer un lien social.