Le brûlage des déchets à l'air libre, c'est interdit.

Partager sur :
Ajouter à Mes favoris

Avant la saison cyclonique, il est bon de rappeler d'élaguer ces arbres. Cependant nombreux sont les personnes ayant recours au brûlage de déchets verts.

Le brûlage de déchets végétaux contribue à la pollution atmosphérique qui est à l’origine de nombreux décès.
En effet, ces brûlages émettent également de nombreux composés toxiques (métaux, dioxines, particules, etc.).


À titre d’illustration, 50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de particules que 13 000 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine ou 37 000 km parcourus dans une voiture essence.

Il est donc important de rappeler qu'il est interdit de brûler à l'air libre ces déchets verts, comme l'ensemble de ses déchets ménagers.
Toutefois d'autre alternatives sont disponibles, vous pouvez :
- composter vos déchets,
- les déposer à la déchèterie
- ou les sortir aux dates de collectes des déchets végétaux, soit du 1e décembre au 30 avril, le 1e et 3e mardi du mois et du 1 mai au 30 novembre, le 4e mardi du mois.

>>>Retrouvez les collectes des déchets végétaux ici

En cas de non-respect de l'interdiction suite à l'article 84 du règlement sanitaire départemental, il est possible d'alerter la mairie (0262 22 03 89)  lorsqu'une personne le respecte.

Brûler ses déchets verts à l'air libre peut être puni d'une amende pouvant aller jusqu'à 450 €.

Les voisins incommodés par les odeurs peuvent par ailleurs engager la responsabilité de l'auteur du brûlage pour nuisances olfactives.

Prenez soin de votre santé et celle des vos voisins!

>>>Plus d'informations ici!